site dédié aux particuliers
Fermer

Nettoyer la plaque de la plancha après chaque utilisation

Un nettoyage rapide et sans effort, en 6 étapes

La plaque en inox peut être nettoyée directement après la cuisson de votre repas : l’inox est très facile à nettoyer lorsqu’il est encore chaud. L’entretien n’en sera que plus rapide s’il est effectué directement après utilisation de la plancha.

  1. Pour un nettoyage en toute sécurité, la plancha doit être éteinte et le cordon débranché s’il s’agit d’un appareil électrique.
  2. Avec une spatule en inox, raclez la plaque pour enlever grossièrement les résidus de cuisson.
  3. Sur la plaque encore chaude, versez de l’eau ou des glaçons. Le choc thermique provoqué permet de décoller les sucs restants. Laissez agir quelques minutes si votre plaque est encrassée et réhumidifiez si nécessaire.
  4. Avec la spatule, raclez la plaque et décollez les sucs détrempés.
  5. Frottez la plaque avec une boule inox.
  6. Rincez à l’eau claire avec une éponge douce.

Vous pouvez terminer occasionnellement le nettoyage de la plaque avec un peu de vinaigre blanc pour supprimer les odeurs résiduelles.

Nous conseillons de nettoyer régulièrement le châssis avec une éponge humide afin d’éviter que des résidus salés provoque de la corrosion.

Pour assurer la durabilité de la plancha et conserver son éclat, il convient de procéder à son nettoyage immédiatement après chaque utilisation.

i > Ne pas utiliser de produits chlorés, qui peuvent provoquer la corrosion de l’inox.

Nettoyer et entretenir les autres éléments de la plancha

Le châssis

Conçu en inox, le châssis de la plancha se nettoie simplement à l’aide d’une éponge humide. Vous pouvez également utiliser du vinaigre blanc.

Le bac de récupération des résidus de cuisson

Le bac en inox permet la récupération des résidus de cuisson et des jus. Il doit être vidé et lavé après chaque utilisation au lave-vaisselle ou à la main.

Stocker la plancha

Entre deux utilisations, la plancha peut être stockée en extérieur et ainsi passer l’été sur votre terrasse. Le capot de protection et la housse permettent d’apporter une protection à l’appareil en le préservant des agressions extérieures : vent, poussière, insectes…

Lors d’un stockage prolongé, nous vous conseillons de placer la plancha dans un endroit sec et abrité où elle ne risque pas d’être endommagée. Veillez à protéger votre appareil de la poussière, à l’aide d’une housse par notamment.

i > Si après quelques mois d’hivernage votre plancha au gaz ne s’allume pas, il est possible qu’un insecte ou qu’une toile d’araignée obstrue les brûleurs ou les venturis. Si besoin, nettoyez les résidus présents.

i > Découvrez les housses et les capots de protection

Installer une plancha gaz

Votre plancha déballée et débarrassée de ses protections, la voici bientôt prête à être utilisée.

Nous préconisons d’installer votre appareil sur une surface plane, rigide et non inflammable. Cela peut être un chariot ou un plan de travail, à votre guise. La distance entre la plancha et le mur ou la paroi la plus proche doit être d’1 mètre minimum.

Raccorder une plancha gaz

Les planchas familiales Krampouz fonctionnent au gaz propane ou butane.

La plancha doit être raccordée à la bouteille de gaz qui l’alimente avec un tuyau flexible NF (correspondant aux normes françaises) dont la référence est précisée dans la notice de chaque appareil. Le raccordement se fait en 4 étapes :

  1. Tourner les manettes de réglage des zones de cuisson sur la position fermée.
  2. Vérifier la date de péremption et le bon état du tuyau : il ne doit pas présenter de craquelures ou de torsions et ne doit pas mesurer plus d’1 mètre 50. Ne pas hésiter à changer le tuyau s’il semble endommagé.
  3. Visser le tuyau au raccord situé sur la plancha.
  4. Raccorder le détendeur sur le tuyau et sur la bouteille de gaz, en suivant les instructions fournies avec celui-ci.

Nous vous conseillons de pour vérifier que votre raccordement ne présente pas de fuite.

Allumer une plancha gaz

Lorsque la plancha gaz est installée et raccordée, elle est prête à fonctionner. A la première utilisation, quelques fumées et odeurs peuvent se dégager de l’appareil si des saletés se sont logées près des brûleurs.

L’allumage d’une zone de cuisson se fait en 6 étapes :

  1. Ouvrir le robinet de la bouteille de gaz.
  2. Ouvrir le robinet de votre plancha, en tournant l’une des deux manettes de contrôle sur la position « Grande flamme » (pictogramme représenté sur l’anneau qui entoure la manette).
  3. Appuyer sur la manette dans cette position pendant quelques secondes afin de chasser l’air du brûleur et de permettre l’arrivée du gaz puis actionner l’allumeur manuel ou électronique pour déclencher l’allumage du brûleur.
  4. Tout en maintenant la pression sur la manette, vérifier l’allumage complet du brûleur en regardant par les ouvertures sur le côté de l’appareil. Maintenir la pression sur la manette encore 5 à 10 secondes afin d’enclencher le système de sécurité thermocouple (si l’appareil en est équipé).
  5. Relâcher la manette, toujours sur la position « Grande flamme » pour préchauffer la plaque de la plancha pendant 5 à 10 minutes.
  6. La plancha est prête à être utilisée, régler la flamme selon le besoin.

i > Le système de sécurité thermocouple permet de couper l’arrivée de gaz lorsque la flamme est éteinte.

Pour bien saisir les aliments, la plancha doit être montée en température : le temps de préchauffe de la plaque vous permettra de réussir au mieux vos cuissons ! N’hésitez pas ensuite à moduler la hauteur de flamme. Pour commencer une cuisson après le préchauffage, nous vous conseillons de régler la manette sur la position « Petite flamme » et d’ajuster celle-ci en cours de cuisson.

i > La plancha K gaz est dotée d’une régulation automatique de la température : fini le réglage manuel de la flamme ! Indiquez simplement la température de chauffe souhaitée, la plancha se charge elle-même de maintenir cette température tout au long de la cuisson.

Éteindre une plancha gaz

Après utilisation, suivez ces 4 étapes pour éteindre votre appareil en toute sécurité, jusqu’à sa prochaine utilisation :

  1. Positionner les manettes sur la position « zéro » représentée par un rond plein sur l’anneau qui entoure la manette.
  2. Fermer le robinet présent sur le récipient de gaz.
  3. Déconnecter de la plancha le tuyau d’alimentation.
  4. Ranger le tuyau d’alimentation et la bouteille de gaz dans un endroit sec, aéré et à l’écart d’une source de chaleur.

Entier, en filet ou brochette, le poisson est un incontournable de la plancha. La régulation de la température permet d’obtenir de belles cuissons, délicates au barbecue.

Si la chair délicate des poissons exige le respect de quelques règles, une fois celles-ci maîtrisées fini le rouget qui accroche à la plaque ou le filet qui termine en miettes de poissons. Voici les conseils de notre chef pour cuire parfaitement vos poissons à chair grasse, à chair ferme ou à peau fragile.

i > Avant toute cuisson, , la plaque de la plancha doit être à température avant d’y déposer le poisson. Prévoyez donc un temps de préchauffage.

i > Une fois le poisson déposé sur la plaque chaude, attendre qu’il se décolle seul avant de le retourner afin de ne pas casser les chairs.

La cuisson à la plancha des poissons à chair grasse

Température : 200°C

Aucun ajout de matière grasse

Préchauffez votre plancha en inox à une température de 200°C. Déposez votre poisson directement sur la plancha, côté peau s’il s’agit d’un saumon et sans ajout de matière grasse. Vous pouvez utiliser une cloche de cuisson les deux dernières minutes pour parfaire le résultat.

La cuisson à la plancha des poissons à chair ferme

Température : 200°C

Ajout d’huile et de beurre

La lotte et le thon sont des poissons à chair ferme qui nécessitent l’ajout d’un peu de matière grasse à la cuisson. Sur une plancha à 200°C, graissez l’inox en y ajoutant un mélange d’huile de raisin et de beurre. Déposez votre poisson sur la matière grasse fondue.

La cuisson à la plancha des poissons blancs ou à peau très fragile

Température : 150°C

Cuisson sur papier sulfurisé

Ajout d’huile d’olive

Les rougets et les maquereaux ont une peau très fragile qui rend leur cuisson aussi délicate que celle des poissons dits « blancs ». Pour éviter que la chair n’accroche et finisse en miettes, positionnez un morceau de papier sulfurisé directement sur la plaque de la plancha chauffée à 150°C. Graissez le papier sulfurisé avec un filet d’huile d’olive puis déposez le poisson dessus. Cette astuce permet de réaliser une couche antiadhérente éphémère.

Krampouz vous propose une gamme d’accessoires et d’ustensiles de cuisine pour vous accompagner dans l’utilisation, le nettoyage et la protection de votre plancha.

Les accessoires Krampouz pour l’utilisation de la plancha

  • La spatule coudée : très pratique, c’est l’indispensable pour cuisiner à la plancha. Son bout large vous permet de manipuler facilement toutes les préparations et est idéal pour gratter la plaque de la plancha après utilisation.
  • La spatule coudée longue : indiquée pour manipuler les pièces plus imposantes (morceau de viande, poisson entier), la spatule coudée longue s’utilise surtout sur plancha à deux zones.
  • La pince en inox : idéale pour manipuler les aliments petits ou délicats tel que des Saint-Jacques ou des morceaux de fruits.
  • Le pinceau en silicone : très utile pour badigeonner les viandes et les poissons avec une huile aromatisée ou une marinade pendant ou après la cuisson.
  • La cloche de cuisson : parfait pour réaliser des cuissons à l’étouffée. La cloche de cuisson permet de conserver le moelleux des viandes et d’accélerer la cuisson des aliments.
  • Le set d’accessoires : composé d’une grande pince à embouts silicone, d’une spatule plate et d’un pinceau en silicone, le set d’accessoire regroupe les essentiels pour débuter la cuisine à la plancha.
  • La planche à découper : 100% hêtre, la planche à découper Krampouz a été sélectionnée pour sa robustesse.
  • Le tablier : pour cuisiner avec allure, le tablier en coton est doté d’un tour de cou ajustable et est équipé d’une poche de rangement.

Les accessoires Krampouz pour l’entretien de la plancha

  • La pierre de nettoyage : indiquée pour un nettoyage en profondeur de la plancha, cette pierre naturelle et biodégradable élimine les graisses et permet de supprimer les résidus tenaces. Elle s’utilise occasionnellement, en complément d’un nettoyage classique à l’eau.

Les accessoires Krampouz pour la protection de la plancha

  • La housse de protection : dessinée sur mesure pour chaque modèle de plancha, la housse offre une protection efficace contre les intempéries et les poussières.
  • Le capot de protection : offre une protection totale de la plaque de la plancha contre les intempéries, les chocs et les salissures. Équipé d’une accroche, il se fixe au dosseret de la plancha pour faire office de crédence.

Le choix et la préparation des pommes de terre

Pour une cuisson à la plancha, privilégier les pommes de terre à chair ferme qui ont une bonne tenue à la cuisson.
Avant la cuisson : éplucher les pommes de terre, les couper, les rincer à l’eau claire et les égoutter.

La cuisson des pommes de terre sur la plancha en inox

Avant la cuisson : Monter en température votre plancha, sans matière grasse et à 200°C (aux 2/3 de la puissance pour les plaques à snacker au gaz). Vérifier que la plaque est à température en y jetant quelques gouttes d’eau. Si les gouttes forment des billes qui roulent sur l’inox : c’est bon !

i > Le test de la goutte d’eau permet de vérifier facilement si la température idéale pour la cuisson sur inox est atteinte. Faîtes chauffer votre plancha aux 2/3 de sa puissance puis sur plaque chaude ajoutez une goutte d’eau et observez la réaction. Si la goutte bouillonne et s’évapore, la plaque n’est pas assez chaude ; Si la goutte roule sur la plaque, la plancha est à température idéale pour la cuisson.

  • Graisser la plaque de la plancha en inox avec un mélange d’huile et de beurre.
  • Ajouter les pommes de terre préalablement préparées.
  • Lorsque les pommes de terre commencent à colorer, remuer et baisser la température à 100°C.
  • Finir la cuisson à 100°C, sur la plancha en inox.

Astuce du chef : Les pommes de terre colorent lorsque l’amidon est neutralisé. Ainsi, dès que vous constatez la coloration vous pouvez mélanger vos pommes de terre, elles ne colleront plus à la plaque.

Votre chariot a été conçu à base d’un acier inoxydable (inox), issu du milieu professionnel. Idéal pour rendre l’utilisation de la plancha inox ou du barbecue électrique plus mobile, il est résistant à la corrosion si vous prenez quelques précautions indispensables au maintien de son aspect.

Voici quelques conseils qui vous aiderons à entretenir votre chariot.

Entretien de votre chariot à plancha ou barbecue électrique et précautions à prendre

A l’inverse de l’acier qui rouille au contact de l’air ou de l’eau, l’acier inoxydable contient du chrome qui forme naturellement une couche protectrice qui le protège de la corrosion. Cependant, les propriétés du chrome peuvent être altérées par le chlore et le sel.

Une solution simple pour garder l’aspect neuf de votre chariot est un entretien régulier à l’eau claire avec une éponge douce pour conserver son aspect initial et garantir sa résistance à la corrosion durablement. Le séchage se fait à l’aide d’un chiffon doux.

Le stockage hivernal est recommandé, sous une housse adaptée, et dans un endroit sec et protégé.

Produits pouvant provoquer la corrosion

Les savons liquides sont sans aucun danger pour l’acier inoxydable. Ce n’est pas le cas des produits contenant du chlore, du sel ou des produits acides.

Le chariot soumis à des milieux contenant du chlore, du sel ou de l’acide peut être sujet à la corrosion. L’atmosphère de bord de mer et certains produits de cuisine contiennent du sel (chlorure de sodium). Les acides peuvent être trouvés dans certains aliments comme le citron, le vinaigre, le cidre ou encore dans les produits de détartrage…

Que faire en cas de corrosion ?

Munissez-vous d’un tampon à récurer humide et frottez directement sur les tâches d’oxydation. Respectez toujours le sens de polissage de la surface pour éviter de détériorer l’aspect du chariot. Vous pouvez également utiliser une pierre de nettoyage qui permettra de nettoyer, polir et apporter une couche protectrice à l’inox.

Rincez abondamment à l’eau claire et séchez la surface à l’aide d’un chiffon doux.

Avant la cuisson

Pour une cuisson homogène, la côte de bœuf doit être à température. Pensez à la sortir du réfrigérateur au moins 30 minutes avant de la griller.
Préchauffez votre barbecue ou votre plancha à 300°C pendant 10 minutes, sur sa puissance maximale. Commencer la cuisson sur un appareil monté à haute température permet de saisir rapidement la viande et ainsi éviter la perte d’eau : la grillade est juteuse et plus savoureuse.

Ne salez jamais une viande rouge avant de la cuire, le sel peut faire durcir la viande et lui faire perdre son eau. Vous pouvez en revanche graisser légèrement la pièce de bœuf avant la cuisson avec une huile aromatisée.

La cuisson

Le secret d’une pièce de viande réussie ? Adapter son temps de cuisson à son épaisseur.

Positionnez votre barbecue sur la position 5. Pour une côte de bœuf de 3 centimètres d’épaisseur, effectuez deux allers-retours en respectant un temps de cuisson de deux fois 3 minutes sur chaque face (soit au total 12 minutes de cuisson).

Si votre pièce de bœuf fait 4 centimètres d’épaisseur, deux fois 4 minutes sur chaque face (soit au total 16 minutes). Le résultat ? Une côte de bœuf grillée, rouge à cœur.

Pour aromatiser la viande en fin de cuisson, déposez un bouquet d’herbes aromatiques dans la barquette du barbecue électrique.

Lorsque la cuisson est terminée, débarrassez la viande sur une planche à découper. Laisser la pièce de viande reposer quelques instants avant de la servir : le jus présent dans la côte de bœuf va ainsi circuler & l’attendrir.
Assaisonnez au dernier moment avec du poivre du moulin et de la fleur de sel de Guérande.

Évaluer le stade de cuisson de la côte de bœuf

Évaluation visuelle

  • Bleu : la viande est sèche en surface, la viande crue est encore légèrement visible sur les côtés.
  • Saignant : la viande transpire, une fine couche d’eau est visible à la surface.
  • À point : de petites gouttelettes rouges sont visibles à la surface.
  • Bien cuite : la viande s’est rétractée, il n’y a plus de gouttelettes rouges

Évaluation en utilisant une sonde

Positionnez la sonde au cœur de la viande, en piquant par le côté de la pièce de bœuf. Procédez à la cuisson en alternant les côtés puis attendre la température désirée :

  • Bleu : température à cœur de 45°C
  • Saignant : température à cœur de 55°C
  • À point : température à cœur de 60°C
  • Bien cuite : température à cœur de 65°C